Concours d'histoire · Raymond Labonté

Pourquoi ce concours ?

Le monde syndical se préoccupe de la connaissance de l'histoire et de la condition politique, économique et sociale chez les jeunes.

En effet, en travaillant contre les disparités sociales, le syndicalisme oeuvre pour établir une égalité et une équité humaine, de même qu'à améliorer les conditions de vie de la population en général.

Par ce concours le Syndicat Unifor, le Fonds de Solidarité, la Caisse d'économie Desjardins de la Métallurgie et des Produits forestiers (Saguenay - Lac-Saint-Jean) ainsi que ses partenaires syndicaux, visent une prise de conscience sur l'importance des acteurs socio-économiques de notre région et de leurs rôles au sein de notre société régionale.

Bref historique du concours

Le Concours d’histoire débute en 1997, à l’occasion des Fêtes du 150e de la Ville de Jonquière. Le projet voit le jour grâce au rêve que caressait depuis déjà plusieurs années, le confrère Raymond Labonté, à l’époque président de la Fédération des Syndicats du Secteur Aluminium Inc. (FSSA).

Pilier du monde syndical régional, Raymond Labonté s’emploie, pendant 40 ans, à améliorer le sort des travailleurs, notamment en défendant les dossiers de nombreux salariés accidentés ou éprouvant des problèmes de santé en lien avec leur milieu de travail. Mais le syndicaliste est aussi un homme d'une grande culture, passionné d'histoire et de littérature, ainsi qu’un défenseur de l'environnement. Cet homme de vision s’éteint en 2011, à l’âge de 65 ans.

Afin de rendre hommage à son regretté fondateur, le Concours d’histoire, devenu celui d’UNIFOR en 2013, prend le nom, en 2016, de Concours d’histoire Raymond-Labonté.